Saturday, August 11, 2007

L'armée Libanaise et les leçons de Nahr-el-Bared.



J’ai longtemps médité avant d’écrire cet article, n’étant point un spécialiste en la matière, du moins dans le sens académique du terme. Mais depuis que les analystes et autres ‘’strategoi’’ militaires ont inondé nos écrans de leur expertise, je me suis fait une raison d’y opposer mon point de vue de simple citoyen averti, à leur orgueilleuse pédanterie

Il demeure que les suggestions qui suivront sont complètement réalistes et se placent théoriquement à la portée des moyens d’un pays comme Liban, qui à les possibilités de dilapider en l’espace de dix ans 10 milliards de dollars sur une compagnie d’électricité défectueuse, et de s’endetter de plus de 45 milliards de dollars ‘’Sans Ciller’’.

Cependant, et vu l’état actuel des choses, les lignes qui suivront ne peuvent paradoxalement être envisagées aujourd’hui, que comme étant les souhaits utopiques d’un patriote sincère, navré de voir sa patrie et son armée s’effilocher de jour en jour, dans les dédales absurdes de l’antilogique et de l’aberration.

* * * *

Une grande nation est avant tout une forte nation.
-Napoléon Bonaparte.

Rien ne suscite la convoitise comme un petit pays prospère et désarmé.

La bataille de Nahr-el Bared à mis au grand jour les lacunes mortelles de l’armée Libanaise et le manque cruel en effectifs et équipement moderne adéquats qui lui auraient permis de faire face avec le minimum de pertes possibles, à un ennemi qui s’est avéré sauvagement déterminé et finalement mieux équipé.

L’armée n’eut de choix pour combler ce tragique déficit que d’y opposer la valeur et la bravoure de ses officiers et soldats, dont beaucoup eurent, faute d’appui efficace, le sort pitoyable de chair à canon ; d’où le bilan catastrophique en pertes humaines dans ses rangs, et le chiffre exorbitant des blessés dont beaucoup demeureront invalides et handicapés à vie.

* * * *


Pour le profane, l’efficacité militaire consiste surtout en la puissance de feu (canons, chars, bombardiers, etc.). Mais une armée ne peut dépendre de ce seul facteur, aussi important soit-il, les conditions de la guerre moderne ayant engendré d’autres nécessités tout aussi importantes et dont l’armée Libanaise devrait se doter au plus vite, et de développer urgemment celles déjà existantes en son sein ; les secteurs principaux étant :

* Les unités médicales équipées d’hôpitaux de campagne avec la capacité de performer des interventions chirurgicales majeures en pleine bataille.

* Les unités de génie et de déminage, équipées des véhicules et du matériel nécessaire, capables de se frayer rapidement un passage au milieu d’une région minée, de rétablir la circulation sur une route accidentée ou sur un pont détruit.

* Les unités de mécanique capables d’assurer le maintien des groupes mécanisés et d’en effectuer les réparations sur place.

* La rapidité d’action étant une des conditions primordiales de la guerre d’aujourd’hui, toutes les unités de l’armée devraient être complètement mécanisées. L’utilisation du véhicule blindé tout-terrain pour le transport des troupes est un facteur vital pour assurer la sécurité maximale des soldats et la vitesse de leur déploiement.

* Enfin l’établissement en des endroits stratégiques du pays de ‘’bunkers’’ souterrains capables de soutenir d’intenses bombardements et abritant des stocks de vivres, médicaments, munitions, pièces de rechange et de carburant, destinés à l’usage de l’armée en cas d’urgence.

* * * *

- De doctrine obligatoirement DEFENSIVE, il serait primordial pour l’armée Libanaise de porter le gros de son effort pour se doter ainsi que l’entière superficie du pays d’un système efficace de missiles sol-air à longue, moyenne et courte portée, qui couterait beaucoup moins cher que l’achat de chasseurs modernes onéreux et parfaitement inutiles face à une armée de l’air Israélienne considérable et à la pointe du progrès.

Il serait utile de rappeler ici que le bloc Occidental, continue à refuser de doter le Liban (ainsi que d’autres pays Arabes frontaliers avec Israël comme la Jordanie) de ce genre de système de défense, qui entraverait sérieusement la liberté d’action de l’armée de l’air Israélienne et sa capacité d’opérer en toute impunité au-dessus de ces territoires.

Voila pourquoi le Liban devrait se porter vers d’autres pays à l’importante industrie militaire, et non soumis à la volonté Occidentale, comme la Russie, ou encore la Chine qui jouit d’une indépendance politique encore plus complète dans ce domaine.

Depuis qu’un missile sol-air Soviétiques réussit à abattre l’intouchable U2 Américain en 1960, le système de DCA de ‘’l’Est’’ s’avéra être un atout majeur qui fit ses preuves dans maint conflit armé, notamment dans celui du Viêtnam et de la guerre de Kippour.

Un des points forts de ce système DCA et de ses radars adjacents consiste dans le fait qu’il peut être entièrement monté sur des véhicules VTT d’une grande mobilité, ce qui le rend difficilement repérer able par l’ennemi.

- En remplacement du système de télécommunication vétuste ECM qu’un technicien novice est désormais en mesure de ‘’hackquer’’ ou de brouiller, notre armée se doit de se doter d’un nouveau dispositif efficace qui devrait pouvoir relier les armées de terre , de l’air et de la marine de façon à leur permettre d’agir en concert, et de gérer la bataille avec un maximum d’efficacité.

- Outre le poste terrestre de centralisation, qui reçoit et redistribue infos et data à tous les corps d’armée, un puissant radar AÉRIEN intermédiaire est nécessaire pour donner la première alarme [Early Warning], et assurer la bonne conduite des opérations. A ce sujet, les Américains vendirent aux Saoudiens de formidables Boeing AWACS tout à fait inappropriés ; quant aux Israéliens, ils préférèrent des Grumman E-2 HAWKEYE, infiniment plus modestes, mais parfaitement adaptés à leurs besoins militaires, ainsi qu’à la nature du théâtre éventuel des opérations.

L’acquisition d’un tel appareil de l’Occident restant une pure utopie, l’industrie aéronautique Russe ou Chinoise offre une panoplie complète de laquelle les experts de l’armée Libanaise pourraient choisir le modèle le plus conforme à leurs besoins.

- Ayant constaté durant la guerre en Afghanistan l’efficacité du MI-24 HIND, hélicoptère d’attaque Soviétique révolutionnaire, les Américains s’empressèrent d’en construire un appareil analogue en le très médiatisé et trop surestimé AH-64 APACHE. Les Chinois produisent plusieurs variantes du HIND sous License. La bataille de Nahr-el-Bared à démontré d’une façon irréfutable le besoin vital de l’armée pour ce genre d’appareil.

- Egalement issu de l’expérience Soviétique de la guerre en Afghanistan, l’avion d’attaque du sol : Sukhoï SU-25/39 ‘’Frogfoot’’, véritable petit ‘’camion à bombes’’ avec la faculté d’agir aussi en appareil de reconnaissance, constitue un formidable instrument d’appui tactique à prix modique et de grande efficacité, pour n’importe quel assaut mené par l’infanterie et les blindés.

- Finalement, il est primordial pour l’armée Libanaise de doter toutes ses branches des technologies incontournables du viseur à laser et de la vision nocturne ‘’night vision’’, sans lesquelles l’efficacité de toute armée, aussi forte soit-elle, serait sérieusement amoindrie.

* Un des plus grands problèmes des petits pays importateurs d’armes est leur dépendance en pièces de rechange et en munitions envers le pays d’origine. Ici il serait bon de signaler que l’établissement d’une modeste usine pour assurer au moins les obus pour les chars et les canons ne couterait pas beaucoup plus cher qu’une chaîne pour la procession et la mise en boite de lait en poudre.

Dans cet exposé, il ne fut pas question de chars de combat, d’artillerie de campagne et autre matériel classique malgré son importance capitale, notre premier objectif étant de faire la lumière sur les déficits spécifiques qui ont jusqu’alors rendu notre armée, SOURDE, MUETTE, AVEUGLE et MANCHOTE à Nahr-el-Bared.

Mais il semble que même dans le domaine des blindés, nous serons emmenés à négocier avec la Russie ou la Chine, après le refus du gouvernement Allemand de nous vendre des chars modernes LEOPARD, dû au veto opposé par le lobby Israélo – Américain à cette transaction.

* * * *

Ce petit papier ne prétend rien résoudre. Il démontre juste ce qu’il faut faire et quoi acquérir pour que notre armée ne se retrouve jamais plus en position de cible inerte et sans défense devant l’ennemi.

Y aurait-il quelqu’un au Liban qui serait intéressé à ce qu’un projet pareil voie le jour ?

Notre gouvernement trouverait-il le courage nécessaire d’entreprendre ce pas et de s’attirer ainsi le courroux d’Israël et des USA ?

Les éventuels pays fournisseurs d’armes auront-ils assez d’indépendance et d’autonomie pour oser nous armer contre la volonté de l’oncle Sam ?

Enfin dans le relevé final, la grande question demeure la suivante :

Serait-il dans l’intérêt du Liban de s’armer pour se défendre, provoquant ainsi l’inimité de l’Occident, notamment des Etats-Unis ?

Ou bien ferait-il mieux de rester dans les bonnes grâces du protectorat Occidental aligné inconditionnellement à la cause Israëlienne ?

Tough Questions !

Ibrahim Tyan.

15 comments:

  1. hello
    Quelques remarques sur les systèmes d'armes et l'armée libanaise

    Tout d'abord l'armée libanaise a des blindés, 1173 M113 dépassés, quelques 300 chars etc... vétustes qui datent des années 50. Elle possédait une armée moderne, principalement de manufacture françaises.
    Par contre les exigences de défenses aujourd'hui sont la mobilité et la flexibilité, surtout dans des batailles de type urbaine.
    3ème remarque le Liban est petit, donc on peut avoir peu de moyens à condition que ces moyens soient très bien utilisés.
    Sur les systèmes de défenses, les systèmes russes SA 300 et SA 400 (dernier cri) semblent pouvoir protéger tout le Liban pour une somme de 200 à 300 millions de dollars, sans avoir comme vous le dites avoir un système d'avions de chasse.

    Sur les radars aériens, il ne faut pas oublier que l'arabie saoudite a affaire d'un coté officiellement à une menace israélienne, et de l'autre à une menace iranienne. L'utilisation des AWACS se justifie par le territoire à surveiller alors que les HAWKEYES ont été developpés à l'origine pour des opérations maritimes avec moins de territoire menacé et plus plat.

    On peut aussi acquérir un système de surveillance aérien passif basé sur les ondes en cours et leur réfléchissements, ces systèmes avaient été developpés par Thalès il y a quelques années en utilisant des ondes TV.

    Les sukhoi sont de très bons avions de chasse et bombardiers... sauf qu'ils sont devenus obsolés. Il y a un chasseur en cours de développement, le Mig 35 multirole, 100 millions de dollars l'unité, il en faut 12 pour une escadrille sauf que traverser le Liban prendrait à ces appareils quelques instants. Un moyen plus passif serait l'utilisations de systèmes balistiques, missiles lourds à courte portée.

    Night vision, 1000 à 2000 USD / unité, faut plutot des systèmes lasers que des amplificateurs de brillance avec lequel un adversaire peut très vite aveuglé l'autre coté.

    Chars, ma préférence serait pour des équipements potentiellement NBC. Donc les T 95, les Leclers, les léoparts 2, les challenger II. Le prix à l'unité m'est inconnu.

    Les hélicos. Le Hind est un hélico lourd, blindé, de vielle conception qu'on peut détruire comme ce fut le cas en afghanistan avec des charges creuses. Aujourd'hui les hélico d'attaque sont polyvalents et utilisant des fibres artificielles genre carbone, genre tigre francais.

    Pour 2 milliards de dollars, je vous fourni donc un équipement complet :)

    ReplyDelete
  2. Hi frenchy

    Content de votre intérêt et de vos excellentes connaissances

    En 1967, le fer de lance de l’armée de l‘air Israélienne était le Mirage III et le véhicule blindé principal, le char léger Français, AMX 13.
    L’armée Libanaise était dotée du même matériel.

    Je suis tout à fait pour le système DCA dernier cri, coûte que coûte.

    Plus plat que la région du Golfe, il est difficile d’en trouver :) :)

    Je suis conscient que le Hawkeye à été conçu pour la marine, ceci n’a pas empêché les israéliens de le trouver conforme à leurs besoins. En passant, il serait bon de signaler que les plus célèbres avions multirôles des années 60/80 en l’occurrence le F4-Phantom et le A4-Skyhawk ont étés aussi originairement conçus exclusivement pour la marine, mais ont trouvé depuis chemin vers les armées de l’air du monde entier.

    Le Sukhoi 25 n’est pas un avion de chasse, c’est un formidable avion d’appui tactique. La Russie vient tout juste de sortir une nouvelle version améliorée, le Sukhoi 39, mais s’ils disposent encore dans leurs dépôts du vieux modèle à prix réduit, je serais preneur. (Faut être réaliste)

    Même chose pour le Hind qui vous aurait fait des ravages à Nahr-el-Bared, car je n’ai jamais envisagé un rôle offensif outre-frontière pour l’armée Libanaise. Tout ce que j’ai voulu expliquer c’est comment préparer l’armée pour qu’elle soit en mesure de faire rentrer tout le monde dans les rangs au Liban, le jour où cet ordre lui sera donné.

    Le Tigre Franco-allemand est un beau joujou à la technologie très pointue, mais il n’embarque même pas la moitié de la charge en armement du Hind, qui comporte de nouvelles versions sophistiquées (mais je demanderais l’ancien modèle, amplement suffisant pour Ain-el-Heloué, et une sérieuse escompte par-dessus)

    Je partage votre admiration pour le Mig-35, mais qu’allons nous en faire ? Partir en guerre contre l’OTAN ? :))))))))))

    Si vous partez de ce pied, moi je ne me contenterais pas de moins que le Dassault Rafale et le F-35 Joint Strike Fighter VTOL.

    (Retour au sérieux)

    Est-ce que la Russie ou la Chine OSERAIENT braver le veto Américain sur les livraisons d’armes au Liban ?

    ReplyDelete
  3. bonsoir Ibrahim,
    sans vouloir rentrr dans des détails techniques, je replacerai le problème de l'armement de notre armée laissée pour compte dans le contexte national.
    Les politiques libanais dhier et d'aujourd'hui considérait comme acquis la garantie de la stabilité du Liban par le concert des nations Unies. Cette fameuse Neutralité est devenu un dogme. Qu'on se rappelle ; le Liban est la Suisse du moyen Orient. Ya reiit. A la neutralié de la Suisse s'ajoute un système de défense des plus sophistiqués.
    Un autre point non négligeable : nous sommes une mosaique de communautés, l'appartenance communautaire prime à celle nationale. Le laic que tu es et que je suis mesure ainsi les entraves rencontrées pour un armement digne de la défense de sa patrie. La volonté politique intenre st absente, conjuguée à une volonté du lobby israélo-américain et le tour est joué.
    Un jour Nahr el Bared livrera ses secrets . D'ici là je prie pour que d'autres foyers ne rentrent pas en ébullition.

    ReplyDelete
  4. @ Araadon

    Bonsoir cher ami,

    Le prophète Mohammad dit dans le ‘’Hadith’’ : « Le mortel qui ne compte que sur lui-même et son créateur pour défendre son droit, peut réussir ou échouer dans son dessein, mais gardera l’honneur et ira au paradis.
    Celui qui compte sur un autre mortel pour le défendre perdra son droit et son honneur ici-bas et sa place dans l’autre. »

    Depuis qu’une partie des Libanais à choisi de faire du Liban un protectorat Américain, des souvenirs de la Corée, du Vietnam, de L’Iran de chah et de tant d’autres places ne cessent de me revenir.

    Lorsque George Bush Menace les hommes d’affaires Libanais qui soutiendront Aoun aux élections du Metn de geler leurs avoirs aux USA, et somme l’état Libanais de Hausser le prix du fuel oïl et de privatiser le téléphone cellulaire avant la fin de cette année !?!, je pense que la papauté du surréalisme à passé de l’Espagne de Luis Buñuel et de Salvador Dali à la maison blanche à Washington DC.

    Pour ce qui est de Nahr-el-Bared et du danger du réveil des autres cratères aujourd’hui dormants, je répondrais par une bribe de phrase que l’eternel Sophocle fait dire à son Œdipe : …’’Ô mes pires cauchemars, vous n’étiez que réalité.’’

    ReplyDelete
  5. Frenchy sera notre ministre de la défense, avec votre approbation bien entendu, président Tyan ;)

    ReplyDelete
  6. Bonne suggestion Cher Mr. le Premier Ministre, il est calé et intègre ; plus tard, je compterais sur toi pour m’aider à freiner un peu ses tendances un peu trop dépensières ;) :)))))))

    ReplyDelete
  7. A Mr. Le Premier Ministre (suite)

    Faut jamais oublier que c’est l’argent DU PEUPLE que nous dépensons.

    (Conception nouvelle et tout à fait révolutionnaire au Liban).

    :))))))))))))))))))))))))

    ReplyDelete
  8. @ Tous / mode honoré mais un francois ne peut être ministre de la guerre :)
    (cf st francois d'assise)

    Plus sérieusement maintenant.

    Plus sérieusement maintenant, je pense que le Liban peut se passer d'aviation de combat qui serait très vite neutraliser par le bombardement des pistes par des missiles. On peut très bien s'en tirer par une défense flexible, et une aviation légère genre hélico de combat.
    Le Hind a beaucoup de plateforme d'attache, son problème est surtout son blindage aujourd'hui qui ne résiste plus à un tir de missile contrairement au tigre que je citais qui lui peut prendre sans pratiquement broncher ce mssile. c'était cela que je disais.
    Pour la puissance de feu, aujourd'hui elle est pratiquement équivalente, cela dépend des missiles embarquées et à noter que contrairement au Hind, le Tigre a été conçu comme hélico "shoot and forget".

    Pour oser braver le veto, suffit de foutre suffisamment de fric, tout s'achète dans ce bas monde, mais cela implique également de se passer des aides américaines dans d'autres domaines que militaire, donc faudra voir ce qu'on y gagne et ce qu'on y perd aussi.

    ReplyDelete
  9. @ Frenchy

    Les avions étaient juste pour appuyer l’armée dans le nettoyage des nids de frelons fondamentalistes et autres à l’intérieur du pays, voila pourquoi j’ai suggéré ces camions à bombes russes ; imagine le boulot qu’ils auraient épargné à l’armée à Nahr-el-Bared.
    2 raids au Napalm auraient eu raison de cette dernière poche de résistance qui n’en finit plus de finir.

    [Mais au fait, pourquoi cette poche dure-t-elle si longtemps à être nettoyée ? je commence à sentir quelque chose de douteux dans toute cette affaire]

    Crois-moi, il n’y a pas grand-chose à perdre avec les Américains. Ils nous impressionnent avec de grands mots et une attitude intimidante, mais nous avons déjà vu leur maximum.

    Vous connaissez l’Amérique autant que moi pour savoir qu’ils sont les rois du ‘’make believe’’.

    Pourquoi le terme belliqueux de ministre de la guerre alors qu’on peut employer le terme noble de ministre de la défense ?

    Mon premier ministre vous à proposé à ce poste alors que je vous avais déjà en tète après lecture de votre dernier commentaire éclairé sur mon blog. Et puis, quand je trouve un homme intègre, moi je ne le lâche plus.

    Dès que le Liban sort de ce mauvais pas, vous avez la liberté de quitter la défense et de vous mettre à la tête du ministère qui vous plait.

    [Sauf celui des arts et des belles lettres que je réserve pour Ishtar]

    Deal ?

    Ps. Ayayay, on dirait que ça barde ferme sur votre blog.

    Un penseur Arabe à dit : La raison est insuffisante pour convaincre celui qui ne le veut pas.

    ReplyDelete
  10. Eh bien, vous avez l'air de former une nouvelle république ici :-) Et on me confie même un portefeuille ministériel :-D Et pas n'importe lequel, celui qui éduque les 5 sens, qui apprivoise l'esprit, qui civilise le regard, qui forge de vrais citoyens bien élevés n’acceptant point de faire partie du troupeau des moutons de panurges ...

    Vous me faites rêver là : Sur un air de la chanson de Gérard Lenorman qui a bercé ma tendre enfance, je chanterai Si j’étais ministre des Arts et des Belles Lettres, j’imposerai au moins une bibliothèque à chaque ville, j’élèverai un théâtre national dans chaque cité, j’instaurerai un service militaire obligatoire au service de la culture, avec pour arme un stylo, pour bouclier un livre, et pour arme nucléaire un ordinateurs aux atomes d'internet...
    Qui des jeunes aura le temps de suivre les partis tribaux politiques ?

    Bon, j'arrête de rêver. J'ai été à la Lune, et je remets les pieds sur une terre où mon armée saigne parce qu'on l'a empêchée de se former comme il faut, où le pétrole gît sous les eaux et les syriens nous empêchent de l'exploiter, où les cerveaux fuient et vont alimenter les pays du Golfe et de l'Occident qui s'en fiche de nous comme de l'an 40, où on tente d'implanter un nouvel Irak pour soulager notre voisin du sud du fléau palestinien à cause duquel notre pays souffre depuis la fin des années 50.

    Rien à voir avec votre dialogue si précis en matière d'armes et où je me découvre analphabète et fière de l'être.

    Mais bon ... Au moins je découvre un point positif dans tout cela : Les nullités qui nous mènent vers le bûcher ne nous empêchent quand même pas de rêver ...

    Marie-Josée
    http://blog.libnanews.com/mariejosee/

    ReplyDelete
  11. …et le Sieur Bush qui gèle aux USA les avoirs des homes d’affaires Libanais qui ont osé subventionner la campagne électorale de Aoun au Metn, et ORDONNE au gouvernement Libanais de hausser le prix du fuel oil et de privatiser le secteur du téléphone cellulaire avant la fin de cette année, SINON… Sinon quoi ?

    Il ne le dit pas. Mais moi je vous le dis : Sinon Paris III ira à la poubelle.

    Chère Marie-Josée,

    Merci pour vos manifestations sur ce blog, alors que je vous sens super occupée, mais c’est toujours une bouffée de fraicheur que de vous lire.

    Les promesses en l’air sont si faciles (voyez Sanioura) mais en toute sincérité je vous le dis, si j’étais en position de le faire, je sais qu’en vous confiant une telle charge je ne le regretterais pas une seconde.
    Mon seul souci serait de veiller à ce que vous ne vous épuiseriez pas à la besogne en y mettant un zèle trop excessif aux dépens de votre santé.

    Quant à la question de l’armement, vous avez en Frenchy un conseiller sérieux, et quoique je ne me considère pas en mesure d’évaluer ses connaissances en la matière, je peux vous dire quand même une chose: il est CALÉ.

    Le meilleur c’est qu’il semble que tous deux soient des antimilitaristes convaincus.

    Ecris quand tu veux, ce que tu veux, lorsque tu le peux ; ce site ne m’appartient plus maintenant, il est le domaine des bons amis.

    ReplyDelete
  12. Merci bcp, et vous savez que c'est toujours un grand plaisir de vous lire, meme si je ne laisse pas de commentaires lors de mes passages dernierement. Je vous souhaite un bon debut de semaine et a tres bientot.

    ReplyDelete
  13. @ Ibrahim

    Je ne sais pas si vous êtes chasseurs, je ne le suis pas non plus mais l'enfumage pour les faire sortir des bunkers souterrains me semble assez bien indiqué.

    A savoir pourquoi l'opération dure aussi longtemps, notre commandant en chef de l'armée a répondu, des promesses mais pas de gestes de nos soit disants amis. L'armée ne manque pas de coeur ni de chair à canon mais de matériel.

    Au sujet des postes, l'intégrité nécessaire au role de ministre ou autre ne peut rester saine dans un pays tel que le Liban. On vous salie très rapidement d'accusation calomnieuses, ne pouvant penser que vous êtes honnetes. C'est une révolution qu'il faut attendre, celles des mentalités, une révolution non pas des communauté mais une révolution nationale. Les plus grands serviteurs de l'état sont ceux qui, une fois la tache qui leur incombe est effectuée, savent se retirer. J'accepte donc avec honneur ma nomination mais une fois le travail effecté, je tacherais de servir ce pays autrement, cet autrement reste donc encore à déterminer.

    Le ministère des belles lettres et du coeur convient parfaitement à Mj je vous conseille d'ailleurs de voir son dernier cri du coeur sur son blog

    ReplyDelete
  14. @ Frenchy

    Je ne chasse pas, je respecte le code de la route et je ne jette pas mes détritus par la fenêtre. Paradoxal pour quelqu’un qui se targue d’être Libanais authentique :):):)

    Il m’est même arrivé de faire 1 Km supplémentaire à pied pour jeter une bouteille d’eau vide dans une corbeille publique alors que j’avais devant moi toute la Méditerranée.

    Bienvenue Monsieur le Ministre et soyez-en sûr que j’abdiquerais moi aussi le jour où tout rentrera dans l’ordre et me consacrerais à terminer mon livre qui me fera sans doute excommunier par le patriarche, ce dont je m’en fous.

    Oui, le commandant en chef de l’armée dit cela, mais moi je pense qu’il y a une saloperie politique Saoudienne quelque part. Je pioche ma tète, mes relations et mes documents pour en savoir plus long.

    A défaut de les enfumer, je pense que si l’armée possédait des obus de gaz SARIN, le tour sera joué en quelques heures.

    Pas de convention de Genève pour les terroristes.

    ReplyDelete