Tuesday, May 27, 2008

La Suisse du Moyen-Orient.


Israel has passed a message to Syria that it would withdraw from the Golan Heights in return for peace, according to a Syrian government minister
_ (BBC News, 23 Avril 2008).

Peace with Syria is once again knocking at our door, and it even seems to be meeting with a less-frosty reception on the Israeli side. The time is ripe for negotiations with Syria, especially since U.S. President George W. Bush's reign is drawing to a close, and among his potential successors, whether Democrat or Republican, there is a willingness to negotiate with Bashar Assad instead of boycotting him.
_ (Ha’aretz, 24 Avril 2008).

Syrian President Bashar Assad said in an interview published Thursday that his country may hold future direct talks with Israel but not until a new U.S. administration that can broker such negotiations takes office.
_ (AP, 24 Avril 2008).

Les fragments ci-haut mentionnés sont extraits de la masse de données diverses stockées dans les archives de mon PC et que seuls mon écœurement et ma honte profonde d’être Libanais m’empêchèrent jusqu’alors de commenter.

En réponse aux deux décisions aussi aberrantes qu’inattendues du gouvernement fantoche de Sanioura et qui relèvent tant du contenu que de la manière, de la provocation la plus flagrante, advint donc das Wir Kommen, et le Blitzkrieg Divin balaya Beyrouth-ouest et la moitié de la montagne entre une soirée et un lendemain.

Tombés tous deux dans le panneau Américain, le idiots du 14 Brumaire se retrouvèrent ainsi livrés sans soutien a la merci de la fureur Karbalaïste, tandis que le Hizb remplissait obtusément le rôle de ballon d’essai pour les observateurs de Washington et de Tel-Aviv, perdant du même coup le restant de crédibilité qu’il conservait encore parmi les rangs des militants Sunnites Libanais et ceux du monde entier.

Voulant pousser l’expérience jusqu’à l’extrême, Washington intima a ses sbires Chrétiens l’ordre d’ouvrir les hostilités avec les Chiites le long de l’ancienne ‘’ligne de démarcation’’ entre les deux Beyrouth. Mais un restant de lucidité et son manque de confiance dans les capacités ‘’militaires’’ de son allié Chrétien, empêcha le Hizb de tomber dans le nouveau panneau.

Ayant tiré les conclusions qui s’imposent, les Américains firent alors donner les Qatariens et tout rentra dans l’ordre comme par magie.

Et puisqu’il existe plus d’une façon pour châtrer un bouc, la solution qui consiste à estropier le Hizb de l’intérieur (campagne militaire Israélienne, guerre civile, etc.) semble avoir été temporairement abandonnée, au profit de la coupure du seul cordon qui lui assure vigueur et subsistance : la Syrie.

Déjà des signes significatifs se multiplient, les avances ‘’généreuses’’ d’Israël envers la Syrie se font concrètes, l’étau politique Occidental se desserre, et l’assassinat du Hajj machin de la résistance en plein milieu de Damas semble définitivement relégué au rang des phénomènes inexpliqués.

Devant le régime Syrien, un choix se dessine :

_ Rentrer dans l’ordre, se voir restituer le Golan et échapper définitivement a la condamnation par le tribunal International (le scenario est prêt : c’est Ghazi Kanaan a lui seul avec l’aide de quelques sous-fifres Libanais qui ont fomenté le coup ; se voyant découvert il s’est suicidé. Fin de l’enquête, rideau).

_ Soit rester dans l’axe Iranien et subir le sort du régime de Slobodan Milosevic.

Avec Hafez Assad, la Syrie ne se serait jamais laissée acculer a pareil pétrin ; mais les choses ayant étés aujourd’hui discrètement retirées d’entre les mains ineptes de Farouk et de Bachar, et confiées au cauteleux Walid et la super capable et discrète Bouthaina, les choses semblent lentement s’arranger pour les Baathistes.

Cependant, le Hizballah demeure une carte formidable que les Syriens ne lâcheront pas sans des garanties en béton armé et un lot de consolation consistant en un paquet d'actions de la société/bordel intitulée : Liban S.A.R.L.

Des questions-monstres se posent, le feu couve sous la cendre, le peuple Libanais est définitivement divisé et la haine Sunno/Chiite rivalise en férocité avec l’animosité entre les Chrétiens. Après tout cela, certains connards viennent toujours me raconter que celui qui était pro-syrien hier est devenu pro-américain aujourd’hui…

A cela, je ne daigne même pas répondre.

Mais je dis Mabrouk au nouveau président et aux Libanais et Libanaises dont une faction se fait déjà épiler et astiquer le cul en vue d’un été ‘’touristique’’ riche en coïtus, cunnilingus, annilingus et sodomie (pratique préférée chez les cheikhs en rut), alors qu'une autre reste a la recherche d’une bonne petite guerre bien meurtrière pour assurer sa continuité dans le sang et le chaos a l’ombre du grand frère Zoroastrien, et surtout pour ne point démentir les prédictions de David Welsh, porte-parole du ''Grand Chaytan''.

Ibrahim Tyan.

* Visitez ‘’les carnets du Beyrouthin’’

5 comments:

  1. Ibrahim,

    Avec la possibilité de renaissance du Liban-bordel, je pense revenir à Beyrouth pour rouvrir «Chez Marika» ;-)

    PS tu n'as pas pu choisir un plus beau derrière; tu m'as coupé l'apétit libidineux!

    ReplyDelete
  2. Voici un beau récit qui nous ramène dans l'ambiance du Liban de 1970.

    http://www.sahten.com/index.php?2007/05/24/ce-beyrouth-que-je-n-ai-jamais-connu&cos=1

    ReplyDelete
  3. Hello Kheir

    1) Tu t’occidentalises trop mon cher ; au point d’oublier que chez les Arbis, le sex-appeal se mesure au Kg, …de cellulite.

    2) Le bel itinéraire aussi nostalgique que gourmand.
    Tout cela est mort et bien mort à présent.
    Nasrallah, Aoun, Geagea, Sanioura, Joumblatt et le Cheikh demeuré peuplent aujourd’hui la nouvelle scène Libanaise…de quoi désespérer les plus tenaces et couper l’appétit aux plus goinfres.

    ReplyDelete
  4. Porphyre de TyrSunday, June 08, 2008

    Très cher Ibrahim,

    * Vous ne croyez comme même pas que le Liban retrouvera sa prospérité perdue si la Syrie déclare la guerre à Israël ???!!!!

    * Accessoirement, une SARL (Société A Responsabilité Limitée) n'a pas le droit d'émettre d'actions. Ce privilège est réservé aux Sociétés Anonymes (SA) ;-)

    * Blog pas mauvais en général

    Amitiés

    ReplyDelete
  5. Cher Porphyre :)

    * Je suppose que vous vouliez dire « vous ne croyez QUAND même pas etc.… ». A cela je réponds : Où avez-vous donc lu chez moi quelque chose qui pousse a pareille déduction ???

    * Consultez ‘’le Formulaire Annoté Sociétés SA, SARL’’ qui compile les actes essentiels de la vie des SARL et des SA : constitution de la société, tenue des assemblées des actionnaires, décision des associés, augmentation de capital, transformation, dissolution, etc.
    Wolters Kluer –France.

    * Wow ! Gee thanks.

    ReplyDelete