Friday, July 6, 2007

Pour entretenir le flambeau.



Ramsès II, fils de Sethi Premier, Seigneur des Deux Terres, [Ouser-Maât-Rê] ; Maître des apparitions en gloire et troisième Pharaon de la XIXème Dynastie, doit frémir d’orgueil du bord de la barque solaire d’Osiris, au spectacle de la stèle millénaire qu’il érigea jadis en haute Egypte en l’honneur de son seigneur et maître Amon-Râ, et qui trône aujourd’hui, respectueusement chapeautée d’or, au beau milieu de la place de la Concorde, au cœur même de la plus prestigieuse des villes-lumière des temps modernes.

A Paris, pour retrouver les ombres illustres de Gertrude Stein et Alice B. Toklas, Ingres, Henry James ou Chateaubriand, il suffit de déjeuner à la ‘Closerie des Lilas’, ou de prendre un verre au café des ‘Deux Magots’ pour que revivent devant vos yeux les images de Picasso, Hemingway, Apollinaire, ainsi que celles de Lénine et Trotski, (et leur célèbre échiquier) ; Elsa Triolet, André Gide, Jean Giraudoux, Fernand Léger, Prévert, Sartre et Simone de Beauvoir.

* * * *

En 1965, Moshe Dayan publia un livre intitulé : ‘Journal de la campagne du Sinaï 1956’ dans lequel les plans et les cartes militaires relatives à l’opération « Kadesh » menée à l’époque par l’armée israélienne, et qui se solda par l’occupation du territoire Egyptien du Sinaï et de la rive ouest du canal de Suez, étaient dévoilés phase par phase dans leurs plus infimes détails.

En juin 1967, le Israéliens réappliquèrent presque à la lettre le même plan : [Opération Kadesh révisée], en lançant sur les mêmes pistes, trois corps d’armée dans une vaste manœuvre d’encerclement pour réoccuper le Sinaï et la rive ouest du canal.

Aux journalistes qui s’étonnaient à l’issue de la guerre des six jours, qu’Israël prit l’incroyable risque de recourir au même plan d’attaque de 1956 pourtant déjà dévoilé au grand public et disponible dans toutes les librairies, un Dayan grassement cynique, rétorqua avec tout l’humour graveleux qui lui était propre : Aucun risque puisque de toute façon, les Arabes ne lisent pas.

* * * *

Il existe un terme Libanais délicieux pour dépeindre l’état d’esprit du nigaud, ahuri devant un phénomène qui le dépasse ; on dit qu’il en reste: « Bouche bée et couilles ballantes. »

Semblable est aujourd’hui l’attitude du bédouin fondamentalement inculte, et de par ce fait même, ô combien impuissant et vulnérable, devant le raz-de-marée déferlant de la civilisation - imposture Yankee.

Arnold Toynbee publiait déjà en 1951 : « … l'hypertrophie technologique de notre civilisation s'est accompagnée d'une atrophie des comportements et des valeurs intellectuelles et spirituelles de civilisation, que ce soit du domaine de la pensée, de la croyance, de la culture au sens le plus large. »

Au Liban, dont la cote intellectuelle est résolument en chute libre depuis trente ans, nos ‘’dirigeants’’, devant lesquels, un Don Vito Corleone ferait figure d’humaniste philanthrope, profitent toujours de leurs prestations vespérales télévisées, pour nous dégueuler à la face les mêmes borborygmes inintelligibles au milieu desquels on peut distinguer les termes sempiternels de DÉMOCRATIE et de CONSTITUTION.

Ô prodige incroyable et merveille des merveilles, que d’ouïr ces visionnaires illuminés pontifier et catéchiser si savamment sur la DÉMOCRATIE et les VALEURS RÉPUBLICAINES, sans pour cela posséder une traître notion d’Aristote, de Platon, de Cicéron ou même d’un Jules César !

Encore un miracle Libanais !

* * * *

* Question : Est-ce que Farid Mkari est au courant que La caractéristique de la civilisation occidentale est l'acquisition d'une puissance technologique assez grande pour interrompre le cycle des autres civilisations ?

* Question : Est-ce que Georges Adwane soupçonne que la puissance technique occidentale est assez grande pour dissimuler un processus de décadence normale en une perversion du déséquilibre, et en une fuite en avant technologique ?

* Question : Est-ce que le Cheikh Saad sait que la civilisation occidentale ne vise à rien moins qu'à l'incorporation de toute l'humanité en une grande société unique, et au contrôle de tout ce que, sur terre, sur mer et dans les airs, peut être exploité grâce à la technologie occidentale de pointe ?


* Réponse à tout : Depuis qu’au Liban, on a réussi (avec l’aide de Dieu) à exterminer la race malfaisante et chimérique des Ibrahim El Yazigi, Amine El Rihani, Gebran Khalil Gebran, Charles Malek, Michel Chiha, Petro Trad, Omar Daouk, Hassan Kamel El Sabbah, Maurice Gemayel et autres illuminés trublions et corrupteurs, Personne ne se pose plus (grâce soit rendue à Dieu) ce genre de questions absurdes et improductives.

* * * *

Sans culture authentique, donc sans pensée ni esprit, l’homme de notre temps devient une proie facile au conformisme auquel s’est habitué l’essentiel de la population humaine. La force de la complicité établie entre le citoyen et le mensonge virtualisé qu'on lui présente comme explication de son temps est des plus offensantes.

Si nous savons y faire, nous pouvons cependant utiliser à notre profit les structures de liberté que le système se contraint lui-même à respecter, parce que de cette liberté dépendent aussi les bénéfices dont il se nourrit.

Internet est le plus bel exemple du phénomène. Structure d'une infinie liberté et disponibilité, établie pour faire circuler le commerce et l'information favorables au système, elle aboutit également et surtout, à permettre la circulation de l'information antisystème dans une mesure qui était encore inespérée il y a quelques années.

Audace et liberté, audace fortement liée à la liberté, et audace parce que liberté, voilà les antidotes dont il faut faire usage.

Ibrahim Tyan.

Ps. J’avais presque oublié que les CONSILIERI de nos DONS nationaux vont se rendre en France dans une semaine pour se réunir dans la banlieue romantique de Saint-Cloud sous l’égide de Bernard Kouchner.

Connaissant d’avance leur discours, je ne peux qu’envier le père Bernard et donnerais cher pour être à la place du veinard.

Ah ma mère! Ce qu’il va se bidonner…

Ibrahim

13 comments:

  1. Les français sont drôles, pensent-ils pouvoir résoudre l'interminable crise libanaise en donnant à nos consilieri de nos dons nationaux des leçons de démocratie républicaine?

    ReplyDelete
  2. Non, c’est les Libanais qui vont leur en donner.

    ReplyDelete
  3. HA!HA!HA! Elle est bien bonne. J'imagine les gueules de Fatfat et de Fneich en train de discuter Montesquieu ou la Constitution de l'an I...

    ReplyDelete
  4. Voila pourquoi nos dirigeants auraient mieux fait d’envoyer Haïfa Wehbé et May Hariri (wow, celle-là…) au lieu de la cargaison de viande avariée et pas fraiche qui va aller nous ‘’représenter’’.

    Avec : le galbe de leurs seins/la chute de leurs reins/et l’ourlet de leurs lèvres/, pépé Kouchner en serait resté tout gaga…

    ReplyDelete
  5. May Hariri est plus mon genre. est-elle apparenté à notre famille royale nationale?

    ReplyDelete
  6. May, m’a-t-on dit, [tout comme Haïfa d’ailleurs] est Chiite et originaire du Sud. ?!?

    Si l’info s’avère vraie, je dirais que faute de sang royal dans les veines, cette superbe créature jouit d’un cul DIVIN.

    ReplyDelete
  7. Cul Divin faute de victoire divine...par souci d'équité, Il faut la convertir au sunnisme!
    Ou plutôt je suis prêt à virer chiite pour elle...

    ReplyDelete
  8. Pas besoin de tout cela mon cher, un cul pareil plane au-dessus des sectes, croyances et autres chimères ésotériques.

    C’est du concret, du palpable et d’universel…grâce à Dieu.

    ReplyDelete
  9. Notre pays a instaure en nous, meme les incultes, un individualite meme collective.

    Autant que le Liban soit divise politiquement, vous manquez de vous regardez en face et apprecier vos talents innes et acquis que l'occident essaie d'imiter par la technologie et malheureusement on devra accepter la mort des Grands. C'est notre tour d'etre iconoclaste et pouvoir dire la messe satanique (pour que l'esprit de Hariri protege les residents) au Centre-ville ou organiser un concert a Baabda (beach-party dans laquelle un missile va servir comme decor)

    Ca n'empeche pas que Haifa Wehbe soit autant eduquee et specialisee dans son domaine que les autres seigneurs.

    ReplyDelete
  10. …Ou alors, organiser une 5 o’clock tea party à Marjeyoun pour les officiers de Tsahal sous le patronage du groupe Al-Mustaqbal, au cours de laquelle sera tiré un tombola dont la recette irait en contribution aux caisses de Jund-el-Cham, Ousbat-el-Ansar et autres ramifications d’Al Qaeda.

    Contribuez

    ReplyDelete
  11. hmmmm

    /préfère quand mme Haïfa /siffle

    mais choisirait son ishti :)

    ReplyDelete
  12. L’érotisme authentique est affaire d’intellectuels.
    L’essentiel se passe au niveau de la matière grise :)

    ReplyDelete